23 janvier 2007

chinoiseries au royaume des frères Rattanavan

Il a fait un temps maussade et froid aujourd'hui...pas question d'aller geler les fesses de la petite demoiselle sur le tobogan du square. Direction le magasin asiatique "Tang frères" où je vais régulièrement arpenter les allées. J'aime l'Asie et je suis toujours happée par la coriandre et la citronnelle fraîches, les fines ciboules et les mangues, le saté et autres délices d'Extrême Orient. Aujourd'hui, je n'ai pas vraiment dévalisé les rayons...juste quelques petites douceurs, ainsi que des citrons confits pour un prochain tajine (j'ai cherché mais trouvé; il en existe avec une étiquette en anglais "lemon in lime" -en saumure), de très fines asperges, des coeurs de choux chinois, des crevettes pour un prix dérisoire et du pain tranché à la cannelle (délicieux toasté).

Un de ces jours, il faudrait vraiment que j'aille dans ce supermarché asiatique avec un(e) initié(e) car je me fais vraiment l'effet d'une béotienne quand je découvre des produits portant des noms étranges : "fruits de scaphiglotte", "polygonum multiflore", "racines d'astragale". Certains sont peut-être délicieux, d'autres absolument répugnants pour des papilles occidentales...mais comment savoir ?

Pour la petite histoire, les frères Rattanavan ont ouvert leur premier magasin à Paris en 1981 et ils fournissent aujourd'hui la plupart des restaurants asiatiques en métropole. J'ai d'ailleurs patienté longuement à la caisse car j'avais devant moi un couple (de restaurateurs ?) qui avaient de nombreux paniers remplis...5kg d'échalottes (oui, vous pouvez les acheter par 5kg), des dizaines de sachets de ciboules, de gros sacs de riz basmati...je me suis consolée en essayant de comprendre -avec mes vieux restes de mandarin- les nouvelles de la chaine de TV "China today", diffusées sur de grands écrans devant les caisses. Inutile de vous préciser que je n'ai pas compris grand chose.

Si vous passez par Paris (ou si vous y habitez), n'hésitez pas à y aller...ça vaut le détour et c'est moins cher qu'un AR Paris-Pékin !

Tang frères : 48 avenue d'Ivry - Paris XIIIème - Métro : Porte d'Ivry

petit ajout en lien avec les commentaires : pour trouver les fameuses dattes iraniennes, un magasin parisien "Sapide" (prometteur!), 62 ter Rue des Entrepreneurs - 75015 Paris. Spécialités persannes.

11 commentaires:

Piloo a dit…

hum certains me font en effet saliver par contre d'autres.....mais bon je ne connais pas donc je me mefie loll dis c'est ta puce qu'on voit sur le vélo ??? (bon même si c'est pas elle) elle est vraiment craquante !
merci pour cette belle promenade ici nous avons 10 cm de neige !

Lauréole a dit…

non ce n'est pas ma petite demoiselle. Elle est un peu plus grande et n'a pas les yeux bridés ;-) j'évite en général de mettre des photos personnelles sur le blog. 10 cm ? tu habites dans quelle région ? l'Est, non ?

rachel a dit…

ouah tu n'aimes pas l'aventure apres...a la decouverte..bon c vrai que cela peut etre assez risque..;o)...mais merci pour cette visite..;o)

Lauréole a dit…

il fut un temps où avec mon papa nous allions chaque WE à la découverte d'un marché différent de Paris. Marché antillais, marché indien, marché asiatique...et nous achetions des ingrédients surprenants...ne sachant même pas comment les cuisiner.

biscayou a dit…

En lisant les noms nouveaux de tes découvertes, je déguste des dattes fraiches "Mazafati", elles sont absolument exceptionnelles, et proviennent d'un seul lieu, une oasis du centre de l'Iran, dattes fondantes, moelleuses, sucrées et parfumées... à tester sans modération avec le thé au jasmin

biscayou a dit…

http://olharfeliz.typepad.com/cuisine/2006/04/dattes_la_meill.html , c le site à consulter pour les dattes...

Lauréole a dit…

tiens, les grands esprits se rencontrent; j'ai justement acheté des dattes la semaine dernière...et à nouveau cette semaine. Une orgie de dattes ! je vais aller regarder ce site.

Lauréole a dit…

ouh la la...je viens d'aller jeter un coup d'oeil sur le site (blog en fait)...tu as vu la recette de dattes fourrées au beurre salé ? et les dattes farcies au beurre d'érable ? http://olharfeliz.typepad.com/cuisine/desserts/index.html

comme le dit un commentaire, le problème n'est pas d'y rentrer (dans la recette) mais d'en sortir !

rachel a dit…

c vrai je me souviens des fameuses peches sechees...;o)

Sandrine Tricofolk a dit…

Le 13ème à Paris, j'y ai beaucoup de souvenirs de jeunesse ; à l'époque où je vivais en région parisienne j'y allais très souvent, chez Tang Frères, mais aussi Paris Store.
Et moi aussi je regardais tout avec des yeux aussi grands que des soucoupes. J'y ai découvert les gâteaux au riz et soja, les bonbons au gingembre et des tisanes aux graines de lotus (je crois ?), regardé avec envie les sacs de 25 kgs de riz et certains fruits exotiques aux allures de massure préhistorique (le durian je crois).

Lauréole a dit…

ah oui, Paris Store....et le grand magasin de produits surgelés (sorte de Picard asiatique). Le Durian avec sa carapace couverte d'épines ? j'ai toujours été rebutée par son odeur; j'avoue ne jamais avoir goûté (j'ai probablement tort...)